Bienvoir.eu

Vous êtes ici >> Accueil/Les Dossiers/Pathologies/Prise en charge des allergies oculaires

Prise en charge des allergies oculaires

20/03/2006 - Lu 10459 fois
  • Note moyenne : 2.61/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Note moyenne : 2.6/5 (57 notes)

Il n'existe pas de remède pour guérir définitivement des allergies oculaires, toute fois, il y a des moyens pour en soulager les symptômes. Dès leur apparition, consultez un médecin.
Lutter contre la conjonctivite allergique passe par 3 principales étapes :

La première étape : la prévention par l'élimination de l'allergène

Un bilan allergologique réalisé par votre médecin allergologue, est conseillé pour identifier les allergènes auxquels vous êtes sensibles. Cela facilite leur éviction.
Vous pourrez ainsi mieux organiser vos sorties en plein air en évitant les zones où se concentrent les végétations auxquels vous êtes allergiques.

La seconde étape : la prévention par le lavage au niveau de l'oeil

En lavant votre œil avec du sérum physiologique ou des larmes artificielles, vous le débarrassez des allergènes et vous diluez les médiateurs de l'allergie : substances responsables des symptômes de la conjonctivite allergique.

La troisième étape : le traitement

Il existe aujourd'hui sur le marché différents médicaments qui permettent de traiter les symptômes handicapants de la conjonctivite allergique. L'ophtalmologue ou le médecin de famille prescrira le plus adapté selon la sévérité de l'atteinte.

Le traitement repose d'abord sur des traitements locaux, sous forme de collyres. Ils sont de différents types :

Les traitement purement anti-allergiques

  • Des médicaments dits " Anti-dégranulant mastocytaires ". Les mastocytes, sont des cellules impliquées dans le processus allergique. Une fois stimulée, elles libèrent de nombreux médiateurs de l'inflammation dont l'histamine.
  • Des inhibiteurs de l'histamine, l'un des médiateurs les plus importants de l'allergie en particulier la démangeaison. Ils permettent de soulager rapidement les symptômes
  • Il existe enfin des médicaments possédant les 2 effets, stabilisants de la membrane mastocytaire et inhibiteurs histaminiques.

    Les anti-inflammatoires

  • Les corticoïdes sont surtout utilisés dans les formes sévères de l'allergie. Leur utilisation doit se faire sur une courte durée dans le respect des contre-indications locales.
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent aider à diminuer les signes cliniques.

    Parfois le traitement au niveau oculaire se révèle insuffisant et le médecin prescrit un traitement par voie orale ( des anti-histaminique H1) si nécessaire. Ces produits ne doivent être utilisés que sous contrôle médical.

    Il est essentiel de jeter tout collyre entamé une fois le traitement terminé et non pas le conserver dans l'armoire à pharmacie car une seconde utilisation pourrait exposer à des infections secondaires graves.

    Conseils pratiques d'utilisation

    Se reporter systématiquement à la notice contenue dans la boite du médicament.

    - Comment bien appliquer ses gouttes :

    1. Lavez-vous les mains et séchez-les.
    2. Renversez la tête et regardez vers le haut.
    3. Ouvrez les yeux et tirez la paupière inférieure vers le bas de manière à former une poche.
    4. Appliquez le collyre dans cette poche selon la posologie prescrite.
    5. Fermez doucement les yeux pendant 1 ou 2 minutes.

    Ne conservez pas entamé dans l'armoire à pharmacie car une seconde utilisation pourrait exposer à des infections secondaires graves.

    Que dois je faire pour ne plus avoir d'allergie oculaire ?

    Il n'y a pas de remèdes définitifs contre cette affection, mais on peut en diminuer la fréquence de survenue.
    Pour cela, quelques conseils simples :

  • Eviter les allergènes
    - Le matin et le début d'après midi sont les heures auxquelles l'air a une forte teneur en pollen. Gardez donc les fenêtres fermées, que ce soit dans votre domicile ou dans votre voiture.
    - Eviter les sorties en forêt durant la saison pollinique .
  • Eliminer les facteurs allergiques (animaux de compagnie, fleurs, oreillers en plume.
  • Minimiser les risques liés à l'allergie dans votre environnement. Les articles ménagers qui amassent de la poussière (tapis, couvertures en laine, rideaux épais etc.) doivent être maintenus le plus propres possible.
  • Nettoyer les endroits où la poussière est susceptible de s'accumuler (sous les lits, les fauteuils…)

    Au travail

    Pour améliorer votre qualité de vie et éviter la survenue d'une conjonctivite allergique dans votre milieu professionnel durant votre travail, il vous est recommandé d'éviter tous types de substances pouvant potentialiser la survenue de votre allergie.

    Pour cela : Fermer les fenêtres de votre bureau ou de votre voiture, le matin et le début d'après midi, heures auxquelles l'air à une forte teneur en pollens.

  • Eviter de décorer votre bureau avec des plantes pouvant libérer le pollen susceptible de déclencher votre allergie
  • Eviter la moquette
  • Eviter la fumée de tabac
  • Eviter tant que possible d'être proche des bouches d'aération ou de climatisation. En effet, en plus de mobiliser les particules qui se trouvent dans la pièce, l'air libéré assèche votre film lacrymal qui constitue une barrière face aux allergènes et vous rend ainsi plus sensible aux agressions par les allergènes.

    Mesures de précautions :

    - Laver fréquemment l'œil en utilisant du sérum physiologique ou des larmes artificielles. Cela facilitera la restauration du film lacrymal qui constitue une barrière protectrice face aux allergènes.
    - Avoir toujours à disposition le traitement que vous a prescrit votre médecin afin de vous soulager rapidement si les symptômes de la conjonctivite allergique se manifestent.
    - Utiliser autant que possible des traitements dépourvus de conservateurs.


    Source des informations présentent dans ce dossiers: www.Novartis.fr


  • Partager cet article wikio : Partager cet article | digg : Partager cet article | del.icio.us : Partager cet article | facebook : Partager cet article | scoopeo : Partager cet article | blogmarks : Partager cet article | additious : Partager cet article |
    Partager les derniers articles Netvibes : Partager les derniers articles | iGoogle : Partager les derniers articles | My Yahoo : Partager les derniers articles | wikio : Partager les derniers articles | RSS : Partager les derniers articles |
    Article précédent : Face à Face joue la dualitéArticle suivant : Les allergies oculaires